Articles avec le tag ‘Rodin’

Isadora Duncan au Musée Bourdelle

Une exposition consacrée à Isadora Duncan (1877-1927) a lieu jusqu »au 14 mars 2010 au Musée Bourdelle à Paris « une sculpture vivante ».  Isadora  Duncan danseuse talentueuse  fut une source d’inspiration pour  Antoine  Bourdelle (1861-1929) . Des peintures, des sculptures de Bourdelle, Rodin, des dessins, des photos, des portraits, des documents, des clichés, des affiches, des manuscrits, des extraits de films. L’expo retrace les années qu’elle passa en  France.  Isadora Duncan  véritable icône de la danse a jeté les bases de la danse moderne,  elle voit le corps aautrement, libre, léger, expressif.  Elle  danse pieds nus, en tunique. en empathie avec la musique et la nature. Elle aime l’aventure, c’est une créatrice tenace. Sa relation avec Bourdelle fut riche et chaleureuse. Elle mourra étrangée par la grande écharpe qu’elle portait et qui se prit dans les rayons de la roue de sa voiture. 

livre isadora duncan "ma vie"

livre isadora duncan "ma vie"

Rodin décorateur

Auguste Rodin et les Arts Décoratifs, une exposition que l’on peut admirer jusqu’au 20 septembre 2009 à Evian les Bains en Haute-Savoie au Palais Lumière avec environ 170 oeuvres magnifiques en collaboration avec le Musée Rodin de Paris. On connaît peu cette période artistique de la vie du grand sculpteur et dessinateur que fut Rodin. Curieux et passionné il a travaillé à la Manufacture de Porcelaine de Sèvres dont il fut le directeur. Il a travaillé dans des ateliers d’ornementation,  il a décoré des vases et a réalisé des décors pour des particuliers et eut des amis céramistes . Rodin a intégré des techniques qui viennent du monde décoratif que ce soit en grès, en pâte de verre. Une exposition originale et unique à voir absolument à Evian. 

rodin_a_evian exposition

affiche de l’exposition « Rodin et les Arts Décoratifs »

Freud et Rodin collectionneurs

Au Musée Rodin à Paris se tient jusqu’au 02 mars 2009 une exposition sur Sigmund Freud le célèbre psychanalyste et Auguste Rodin le grand sculpteur. Tous deux collectionnaient des statuettes de Dieux antiques, grecs, romains, égyptiens. Freud en possédait 3000 ( qui viennent de Londres) et Rodin 6000 dans son atelier. Le Musée Rodin met en parallèle ces deux grandes figures de l’Histoire qui cherchaient chacun dans le passé des réponses à leurs interrogations. Démarche très symbolique pour Freud qui puisait dans le passé , l’Inconscient, des richesses insoupçonnnées.  Pour Rodin le passé sert également à avancer dans l’Art, en particulier dans un but créatif: saisir le geste du créateur, l’intention inspirée du sculpteur. Une exposition passionnante à découvrir au Musée Rodin.

rodin_freud collectionneurs

catalogue Musée Rodin « Rodin Freud collectionneurs » la passion à  l’oeuvre  Actes Sud 

Camille Claudel, Paul Claudel

Une exposition sur Camille Claudel, talentueuse femme-sculpteur a lieu au Musée Rodin à Paris jusqu’au 20 juillet 2008, avec environ 80 sculptures. Le père de Camille encourage sa fille dans son art, sa mère déteste la sculpture et elle ne viendra jamais la voir ainsi que sa soeur Louise quand Camille sera internée. C’est Camille qui fera découvrir la lecture à Paul, son frère, qui deviendra le grand écrivain que l’on sait. La même passion pour l’Art les rapprochera , et dès l’enfance une grande complicité, une profonde affection s’installent entre eux.  » Paul Claudel décrit ainsi sa soeur Camille : » un front superbe surplombant des yeux magnifiques de ce rare bleu, si rare… » Quand Paul part pour les Etats-Unis c’est une grande solitude affective qui s’installe dans le coeur de Camille. Paul va multiplier ses voyages mais il l’épaulera toujours lors des disputes ou ruptures passionnelles de Camille avec Auguste Rodin. Mais lui pardonnera t-il jamais son avortement? Il ne vint la voir à l’asile qu’une seule fois par an.  Camille et Paul Claudel, deux personnages qui ont enrichi l’Art.

camille_claudel.jpg

livre de Dominique Bona « Camille et Paul » la passion Claudel chez Grasset 

Albert Monier photographe

Les photographies d’Albert Monier sont exposées actuellement au Musée d’Art et d’Archéologie d’Aurillac dans le Cantal jusqu’au 21 juin 2008. Ce photographe cantalien a réalisé des prises de vues au Maroc, à Paris, dans les campagnes du Cantal au siècle dernier. Très graphiques, réalistes, chaleureuses, les photos d’Albert Monier dépeignent avec dignité la réalité quotidienne des gens modestes. Le Musée d’Aurillac détient entre autres oeuvres d’art un buste en plâtre de Rodin représentant Victor Hugo et une sculpture du visage de Rodin exécuté par Camille Claudel.

Albert_Monier photographe du Cantal

photo d’Albert Monier « portrait sans visage »

Rodin et les photographes

Au Musée Rodin à Paris, jusqu’au 02 mars 2008, se déroule une exposition consacrée à des photographies d’oeuvres de Rodin. Curieux, avant-gardiste, intéressé par le côté artistique et communicatif de la photo, Rodin pense qu’elle mettra ses sculptures en valeur aux différents stades de leur cheminement créatif. Dans les années 1880 des photographes pénètrent dans son atelier et immortalisent ses oeuvres (tel son « Balzac » photographié par Steichen) qui seront publiées dans la presse. Rodin avait déjà entrevu le côté « médiatique que la photographie en pleine expansion pouvait représenter pour son travail de sculpteur.

A_Rodin sculpteur

livre « Rodin et la photographie » par Hélène Pinet chez Gallimard Musée Rodin

Edward Steichen, photographe

Le Musée du Jeu de Paume à Paris expose jusqu’à quatre cent clichés du photographe Edward Steichen, c’est une première européenne. Né en 1879 au Luxembourg et mort en 1973 il s’initie à la peinture, à la lithographie puis à la photographie. Sa première exposition se tient à Paris. Il peint des paysages, et surtout des portraits très esthétiques et artistiques de peintres, sculpteurs,  écrivains, actrices, danseurs, tels que Rodin, Matisse, George Bernard Shaw, Isadora Duncan, Marlene Dietrich, Greta Garbo, Fred Astaire. Il a aussi à son actif des photos de reportages de  guerre, et dans l’exposition « the family of  man » en 1955  il démontre sa quête pacifiste et humaine.

photographie de Edward Steichen

 photographie de Gloria Swanson par Edward Steichen

www.etapes.com/steichen

Archives