Articles avec le tag ‘Provence’

Carrières de Lumières Baux- de- Provence

Une exposition insolite jusqu’au 06 janvier 2013 aux Carrières de Lumières, aux Baux de- Provence dans les Alpilles, là où la lumière de la Provence diffuse, éclate, s’étale, cette lumière qu’aimait tant Van Gogh. Van Gogh » mis en lumières » -c’est le cas de le dire-  pour cette exposition intitulée  » Gauguin Van Gogh les peintres de la couleur ». Spectacle multimédia, interactif, audiovisuel, créé par Gianfranco Iannuzzi . Le son spatialisé et la lumière sont au service de l’Art grâce à des procédés à la pointe de la technologie. Ce sont des projections sur des parois, des murs de quatorze mètres de hauteur, les piliers, les sols qui se tapissent de multiples couleurs. Un voyage étrange, unique, une promenade artistique surprenante dans les univers de Gauguin et Van Gogh.

Carrières de Lumières Baux de Provence

Carrières de Lumières Baux de Provence

Cocteau à Marseille

Une grande exposition sur Jean Cocteau a lieu à Marseille au Palais des Arts jusqu’au 24 janvier 2010. Pour le 120 ème anniversaire de la mort de cet artiste hors pair qu’était Jean Cocteau( 1889-1963) la fondation « Regards de Provence reflets de Méditerranée » lui rend un vibrant hommage avec 150 dessins, des tapisseries, des photos, des céramiques, des bijoux. La Méditerranée a toujours été pour Cocteau une merveilleuse source d’inspiration que ce ce soit la Côte d’Azur, l’Espagne, l’Italie, la Grèce ( la mythologie grecque a pris une grande place dans son Art). Jean Cocteau a approché de nombreuses formes d’art comme la peinture, l’estampe, la tapisserie, la céramique, céramique qu’il pratiquera à la fin de sa vie , comme le fit  lui aussi son compagnon Jean Marais à Vallauris . »Le modèle doit disparaitre au profit d’une manière de le peindre  qui est le portrait même de l’individu qui peint » disait Jean Cocteau. 

cocteau_dessin

dessin de Cocteau porcelaine Deshoulières Limoges

Bang Hai Ja, peintre coréenne

Bang Hai Ja est née née en  Corée  en 1937. Son grand-père était peintre et calligraphe. Elle part à Paris en 1961 et retrouve certaines atmosphères de son pays natal. Elle fréquente les Musées, se passionne pour l ‘abstraction, et liera toujours dans sa peinture les techniques orientales et occidentales . Ainsi, par exemple, elle marie les pigments asiatiques aux pigments de la terre du Roussillon, en Provence. Pour elle, l’Art est lié au Cosmos, et le Souffle est primordial , il anime son oeuvre d’une présence singulière et puissante, d’où la lumière qui émane de ss tableaux ainsi qu’une grande sérénité, on  dirait que sa toile » respire. » 

tableau de Bang Hai Ja peintre coréenne

Tableau de Ban Hai Ja « Transparence »

http://banghaija.com/fr/html/sub.html

Archives