Articles avec le tag ‘porcelaine’

Stéphane Bonneau modeleur sur porcelaine

Stéphane Bonneau est modeleur sur porcelaine à la société Bernardaud à Limoges et il a reçu le 24 novembre  2010 le titre de « Maitre d’art » des mains du Ministre de la Culture et de la Communication Frédéric Mitterrand dans les salons de la rue de Valois. C’est la première fois qu’un modeleur sur porcelaine reçoit le titre. » Un modeleur sur porcelaine doit savoir dessiner dit il ».  Stéphane Bonneau , membre du Comité Colbert, a 45 ans  et 28 ans de travail et de recherche derrière lui. Le voilà récompensé à juste titre pour son talent. « C’est la bataille de toute une vie, déclare t-il, mon métier est reconnu ». Sa  démarche aujourd’hui est de perpétuer son savoir-faire , le transmettre à la nouvelle génération. Certaines de ses pièces sont exposées aux Galeries du Palais Royal jusqu’au 1er décembre 2010.

bol porcelaine blanche

bol porcelaine blanche

Bijoux contemporains

Une exposition a lieu en ce moment à Limoges dans la Haute-Vienne jusqu’au 16 octobre 2010 « Un peu de terre sur la peau » sur les bijoux contemporains en céramique. Elle se déroule à la Fondation Bernardaud. D’origine française suisse, allemande , finlandaise, hollandaise, suédoise, taïwanaise, 18 artistes proposent à travers leurs créations une vision renouvelée et personnelle . Matériaux divers, tous assemblages possibles pour ces oeuvres innovantes et singulières. Depuis 1994 c’est grâce à Peter Hoogeboon, artiste hollandais, que l’on doit d’avoir réconcilié le grès ou la céramique avec le bijou. Parmi les différents matériaux céramiques possibles, la porcelaine a la faveur des artistes du bijou. Elle peut changer d’apparence , de couleur,  de surface. Lisse, pure, fragile, résistante, elle épouse toutes les formes  en maîtrisant les techniques et contraintes, en particulier celles liées à une forte rétraction pendant la cuisson. Sur la photo ci-desssous on peut voir un collier de Peter Hoogeboon fabriqué avec de petites plaquetttes en porcelaine rectangulaires réunies par des anneaux en acier. Une exposition contemporaine originale à ne pas manquer.

collier Peter Hoogeboom photo F. Pateyron

collier Peter Hoogeboom photo F. Pateyron

De terre et de feu exposition limoges

Une grande exposition « De terre et de feu » a lieu à Limoges, Haute-Vienne jusqu’au 26 septembre 2010 à La Galerie des Hospices. Cette exposition est consacrée à la céramique européenne, des origines au contemporain. Le fil rouge de cette exposition est l’histoire et le voyage.  400 pièces sont exposées, exécutées dans des pays européens  ainsi que l’Asie comme la Chine, le Japon( dont la ville de Séto), la Corée. Cette exposition retrace l’évolution technique (couleurs, modes de cuisson, styles et grands courants) . On passe du néoclassique au style orientaliste, inspiré des terres lointaines. On distingue 4 grandes familes de céramique: terre cuite, faïence, grès, porcelaine. Cette exposition est aussi un regard nouveau, créatif, insolite, porté sur la porcelaine avec les lauréants d’un concours international de la céramique organisé cette année. » La créativité des porcelainiers limougeauds est quelque chose qui est assez remarqué en Asie dit Alain Rodet, maire de Limoges. Sur le plan de la création c’est une opportunité pour trouver de nouveaux marchés. L’Asie et l’Europe doivent se parler et monter des projets communs ». Un futur Centre Européen  de la Céramique de 14000 m2 ouvrira ses portes à Limoges en septembre, une unité de lieu essentielle pour les chercheurs.

porcelaine Limoges terre et feu

porcelaine Limoges terre et feu

Porcelaine Limoges

Porcelaine à Limoges, oui, mais surtout » l »esprit porcelaine ». C’est un collectif d’artistes et de designers  qui a 25 ans d’existence  et qui participe à la renommée de la porcelaine, hors des circuits traditionnnels. Cette exposition se déroule à Limoges dans le hall de la Médiathèque à Limoges et au Musée National Adrien Dubouché jusqu’au 23 janvier 2010. Ces artistes font preuve de créativité, d’imagination, de prouesses techniques afin de renouveller l’image de la porcelaine de Limoges avec, entre autres, un renouvellement des formes. » Esprit porcelaine » c’est une illustration du patrimoine vivant de la porcelaine, avec le lancement d’une ligne commerciale « esprit porcelaine « pour l’économie du limousin. Cette exposition est à découvrir, pour ces objets d’art exceptionnnels et insolites.

esprit  porcelaine photo F Pateyron

esprit porcelaine photo F Pateyron

Porcelaine celadon de Gangjin

Une exposition a lieu jusqu’au samedi 20 juin 2009 à la Mairie de Limoges, Haute-Vienne. Elle a pour thème la porcelaine celadon de Gangjin, ville de Corée du sud, célèbre pour ses magnifiques pièces de couleur celadon. La teinte pâle vert bleutée du celadon provient de l’oxyde de fer inclus dans la glaçure qui a été appliquée sur la poteries. Vases, pots, services à thé, boîtes, personnages sur pied, animaux, assiettes, objets divers sont exposés pour le plus grand plaisir des visiteurs venus nombreux admirer cette très belle exposition. On apprécie la délicatesse, la douceur, et le raffinement de l’Art d’Extrème Orient. Sur les pièces ont été représentées des fleurs comme le lotus, l’orchidée, la rose, le chrysanthème, la pivoine, fleurs symboliques de l’Asie. On reconnaît également des animaux comme les grues, les oies sauvages, le poisson, symbole de fécondité et d’ abondance. Le nuage est aussi très présent. Cette exposition circule dans l’espace européen. Venue de Londres elle part en direction de l’Allemagne.

porcelaine_celadon gangjin

 photo de Françoise Pateyron » porcelaine celadon de Gangjin »

Renoir et la porcelaine

Auguste Renoir est né à Limoges en 1841, berceau historique de la porcelaine. Son père est tailleur de pierres et sa mère est couturière. quand il a 3 ans la famille s’installe à Paris près du Louvre où son père l’emenera, enfant, voir les tableaux de maîtres. A treize ans il aime déjà le dessin et entre comme apprenti chez un peintre en porcelaine et prend des cours de dessin. Sa façon de peindre sur plats et assiettes des fleurs et bouquets est rapide et efficace. La peinture à la main devenant obsolète il décorera ensuite des éventails. On retrouvera souvent dans les tableaux de Renoir des femmes avec des éventails. Il a vu ses parents travailler d’une façon méticuleuse, inventive, créative. La Main sera toujours pour lui essentielle. Par la suite il ira copier au Louvre les grands peintres et suivra le chemin talentueux qu’on lui connaît. Deux tableaux de lui se trouvent au Musée de l’Evêché à Limoges dont le « portrait de Jean Renoir »(qui devint le grand cinéaste) offert à la ville par Auguste Renoir lui-même.

renoir_par_bazille peintre

portrait d’Auguste Renoir par Bazille (Orsay)

La gare de Limoges

Le campanile de la gare de Limoges Bénédictins, en Haute-Vienne, se dresse dans le ciel du Limousin. Bâtie sur le site d’un monastère bénédictin fermé pendant la Révolution, son dôme en cuivre a été victime d’un incendie il y a dix ans. Gare à l’architecture imposante, elle domine Limoges, capitale régionale des » arts du feu »( émail, porcelaine).

gare_limoges Haute-Vienne

photo de Françoise Pateyron  gare de Limoges

Archives