Articles avec le tag ‘poème’

Un oeuf pour Pâques

Pâques arrive. Une face dans le jour, une face dans la nuit : l’oeuf est-il rond? Presque! Comme l’écrivait Raymond Queneau dans son poème  » la leçon de choses »:  » l’oeuf est rond mais pas tout à fait ». Ronsard lui rend hommage dans le début d’un de ses sonnets :  » Je vous donne des oeufs,  l’oeuf en sa forme ronde qui peut tout en ses bras enfermer le feu, l’air, la terre et l’humeur de la mer, et sans estre comprins comprend tout en ce monde ». Prévert a écrit sur l’oeuf dans  sa poésie : »la grasse matinée », La Fontaine le cite dans sa fable  » les rats, le renard et l’oeuf ». Le symbolisme de l’oeuf n’échappe pas à Dali dans son tableau » la métamorphose de Narcisse ». Source d’inspiration culturelle, artistique, tel peut être l’oeuf, sobre et solennel en cette veille de Pâques.

oeuf pour Pâques

« l’oeuf », photo de Françoise Pateyron

Aurélien Bory chorégraphe

Aurélien Bory, chorégraphe créatif produit son nouveau spectacle  » les 7 planches de la ruse, » le « tangram », jeu de l’Antiquité chinoise, un puzzle de figures géométriques – carrés, triangles, prallélogramme- que des artistes virtuoses emboîtent les unes dans les autres, poussent, déplacent dans un équilibre fragile . Beau poème visuel, architectural, acoustique, où ces acrobates, danseurs, acteurs de 18 à 58 ans , venus de Dalian en Chine, nous enchantent.

aurélien Bory chorégraphe

photo du spectacle de Aurélien Bory » les 7 planches de la ruse »

www.theatredelaville-paris.com/theatre/les-sept-planches.html

Baudelaire avec ses nuages

Le poète Charles Baudelaire écrivait des articles sur la peinture, un art qu’il appréciait, en particulier les pastels d’Eugène Boudin, ses marines, les ciels de Honfleur, ses nuages. D’ailleurs il écrivait dans le poème en prose « l’étranger » dans » le spleen de Paris » : « J’aime les nuages… les nuages qui passent… là-bas… là-bas.. les merveilleux nuages ». Et il s’était exprimé ainsi : »Nager en plein ciel , arriver aux tendresses des nuages. » 

nuages dans la poésie de Baudelaire

photo de Françoise Pateyron »nuages »

Orange, fruit

Orange, ce fruit rond, coloré, bien souvent source d’inspiration pour des peintres dans des natures mortes, tels que Bonnard, Cézanne, Gauguin. Mais aussi pour des poètes comme Jacques Prévert avec son poème « sanguine » mis en musique par le chanteur et acteur de cinéma Yves Montand. Et puis ce vers magnifique du poète surréaliste Paul Eluard : »la terre est bleue comme une orange. »

orange

« orange »

Photo de Françoise Pateyron

Archives