Articles avec le tag ‘Haute-Vienne’

Porcelaine celadon de Gangjin

Une exposition a lieu jusqu’au samedi 20 juin 2009 à la Mairie de Limoges, Haute-Vienne. Elle a pour thème la porcelaine celadon de Gangjin, ville de Corée du sud, célèbre pour ses magnifiques pièces de couleur celadon. La teinte pâle vert bleutée du celadon provient de l’oxyde de fer inclus dans la glaçure qui a été appliquée sur la poteries. Vases, pots, services à thé, boîtes, personnages sur pied, animaux, assiettes, objets divers sont exposés pour le plus grand plaisir des visiteurs venus nombreux admirer cette très belle exposition. On apprécie la délicatesse, la douceur, et le raffinement de l’Art d’Extrème Orient. Sur les pièces ont été représentées des fleurs comme le lotus, l’orchidée, la rose, le chrysanthème, la pivoine, fleurs symboliques de l’Asie. On reconnaît également des animaux comme les grues, les oies sauvages, le poisson, symbole de fécondité et d’ abondance. Le nuage est aussi très présent. Cette exposition circule dans l’espace européen. Venue de Londres elle part en direction de l’Allemagne.

porcelaine_celadon gangjin

 photo de Françoise Pateyron » porcelaine celadon de Gangjin »

Pont limousin

Pont sur la Vienne, à Limoges, Haute-Vienne. Symbolisme du pont, architecture qui relie, joint, unit, rassemble. Le pont a séduit les artistes de tous les temps. Ainsi parmi les peintres on peut citer Van gogh, Monet, Rembrandt, Dufy, Vinci ( le petit pont dans le paysage derrière La Joconde). Le pont a également inspiré les photographes comme Brassaï, les poètes comme Apollinaire avec » le  Pont Mirabeau », et des chanteurs comme Brassens avec le Pont des Arts, Pont des Arts où le sculpteur Ousmane Sow avait organisé une exposition de ses sculptures gigantesques il y a quelques années. Beauté esthétique du pont avec ses arches et leur reflet dans l’eau en toute saison, à toute heure du jour.

pont_limousin limoges haute-vienne

photographie de Françoise Pateyron « pont limousin »

Gargouilles à Limoges

Impressionnantes gargouilles de la Cathédrale Saint-Etienne de Limoges, Haute-Vienne, construite en 1273. Les gargouilles, animaux fantastiques, imaginaires, déroutants, ont le côté pratique et nécessaires d’évacuer les eaux de pluie, mais elles sont également symboliques. En effet elles sont les gardiens du « Bien » donc des églises. Elles étaient censées éloigner l’esprit malin. Il paraît qu’elles hurlaient dès que l’esprit du « Mal » approchait. Ces deux gargouilles sur la photo ci-dessous , expressives, peu hospitalières, ont en effet une « gueule » féroce! C’est avant tout au sculpteur que l’on pense, un véritable artiste, qui, avec ténécité, courage, dextérité, et maîtrise, talent, a réalisé ces gargouilles qui ont si bien résisté à l’Histoire et au Temps.

gargouilles cathédrale de limoges

photo de Didier « gargouilles »  www.ilaca.info

Sculpture sur glace à Limoges

Le talentueux sculpteur sur glace Michel Authier s’est arrêté à Limoges, Haute-Vienne, pour faire surgir un personnage de son bloc de glace: un esquimau, un habitué des espaces glacés! Les voilà tous deux côte à côte : le créateur et sa création, pour notre plus grand bonheur, devant nos yeux admiratifs, conquis. Comme la sculpture sur sable la sculpture sur glace est un art éphémère, féérique et magique, c’est un Art à part entière. Le sculpteur et son oeuvre ont traversé des étapes différentes pour que cet esquimau prenne vie, même enfermé dans la sculpture. Il faut rendre hommage à la maîtrise, à la dextérité de Michel Authier qui pour ces fêtes de Noël 2008 nous a fait partager un moment artistique unique.

sculpture_sur_glace de Michel Authier

sculpture sur glace de Michel Authier

Des grues dans le ciel limousin

Passage des grues en Haute-Vienne, au- dessus de Limoges, oiseaux voyageurs mis à l’honneur dans le film »le peuple migrateur » produit par Jacques Perrin. Echassiers  solidaires au cri caractéristique les grues dessinent dans tous les ciels du monde des arabesques graphiques et artistiques .

grues dans le ciel limousin

Grues dans le ciel limousin  photo de Françoise Pateyron

La gare de Limoges

Le campanile de la gare de Limoges Bénédictins, en Haute-Vienne, se dresse dans le ciel du Limousin. Bâtie sur le site d’un monastère bénédictin fermé pendant la Révolution, son dôme en cuivre a été victime d’un incendie il y a dix ans. Gare à l’architecture imposante, elle domine Limoges, capitale régionale des » arts du feu »( émail, porcelaine).

gare_limoges Haute-Vienne

photo de Françoise Pateyron  gare de Limoges

Archives