Les peintres et la musique

Comme la peinture, la musique est un Art, et les peintres l’apprécient à sa juste valeur, qu’ils pratiquent ou pas. En tout  cas la musique apparaît dans leur peinture en général sous la forme d’une instrument. Au 17ème siècle le peintre Baschenis musicien lui même représente une « nature morte musicale » où ne figurent que des instruments, harmonie visuelle, dimension symbolique.

guitare sèche

photo Françoise Pateyron « rosace »

Au 20ème siècle les cubistes vont interpréter à leur manière ces natures mortes musicales. Selon la langue d’un pays les mots prennent des connotations différentes. Alors que les français parlent de  « natures mortes », les anglais disent « still alive », c’est à dire » toujours vivant ». Insérer de la musique dans la toile c’est  insérer du rythme,  de la vibration,comme le fait Paul Klee qui fut également violoniste. Les instruments à cordes, le piano, le violon, les mandolines diverses et variées sont  largement représentées en peinture.

Ingres hésita entre la carrière de violoniste et celle de peintre( le célèbre violon d’Ingres). Parmi tous les peintres qui ont peint des violons citons entre autres Ingres donc, Matisse, Dufy, Braque, Soutine, Juan Gris. Pour la guitare citons Picasso,  pour le violoncelle Gauguin, Suzanne Valadon, Fernand Léger, Kandinsky. Pour les mandolines: Le Caravage, Delacroix, Vermeer, et pour le piano citons Dali, Degas, Cézanne, Van Gogh, Renoir, Manet. Quand à Nicolas de Staël il peint de véritables orchestres, ainsi que Kandinsky. Musique et peinture, deux Arts extraordinaires qui se complètent et nous enrichissent.

Photo: Françoise Pateyron

Laisser un commentaire

Archives