Vlaminck céramiste

L’exposition de Maurice de Vlaminck « un instinct fauve » est présentée au Musée du Luxembourg à Paris jusqu’en juillet 2008. Peintre français adepte du mouvement pictural,  le « fauvisme », un jaillissement de la couleur, Vlaminck s’adonnera également à la céramique sous l’impulsion d’Ambroise Vollard, le célèbre marchand de tableaux. Il façonnera des plats, des vases, des assiettes, des services à thé, à dominante bleue, avec des motifs variés, des fleurs, des animaux, des figures géométriques. Les tons sont comme ses peintures, très colorés, créatifs, originaux. Le geste est vif, tonique, libre aussi. Il ne faut pas oublier que Vlaminck était un grand sportif et jouait très bien du violon. Le rythme est présent dans ses oeuvres. Admirateur de Van Gogh, Cézanne, ami de Derain et de Matisse il fut un grand Maître de la couleur. 

un vase de Vlaminck céramiste et peintre

céramique de Maurice de Vlaminck » vase à ramages bleus »collection Larock-Granoff

« Vlaminck un instinct fauve »" Connaissance des arts »n°351

Laisser un commentaire

Archives